12,00

Les Problèmes • « Je ne vois rien » + 3

12,00

12,00

92 en stock

CREDITS
  • Liner Notes [Booklet & OBI strip] by Michelle C., P. Sojdrug
  • Photography by Paul Koll.

Les Problèmes • « Je ne vois rien » + 3

/////////// English below

Réédition du premier super 45 tours du groupe parisien Les Problèmes.
« Les Problèmes, ils sont cinq et les seuls à chanter de vrais rocks français en 1965 : les leurs. » annonçait la presse de l’époque. « Le meilleur groupe français » pouvait-on aussi lire dans le n° 13 de Disco Revue, magazine des rockers en 1966. Ces anti-yéyés jouaient un rhythm’n’blues à la dure avec des textes en français qui sous-titraient l’air du temps. Voici leur premier disque paru en 1965 chez Vogue. C’est sans doute une des meilleures productions rock des mid-sixties hexagonales avec quatre morceaux impeccables.

///////////
Reissue of the first 7-inch EP by Les Problèmes from Paris, France.
“Les Problèmes (which means “The Problems”), they are five and the only ones to sing real French rocks in 1965: their own” announced the press of the time. “The best French group” was also written in the 1966 issue of Disco Revue, a rockers’ magazine. These anti-yéyés played a tough rhythm’n’blues with French lyrics that subtitled the air of the time. This is their first record released in 1965 by Vogue. It is without doubt one of the best rock productions of the mid-sixties in France with four impeccable tracks.

RELEASE
  • Artist: Les Problèmes (Paris, France)
  • Title: “« Je ne vois rien » + 3”
  • Format: Vinyl EP 7-inch 45rpm / Vinyle EP 17cm 45T
  • Label(s): Pop Supérette (POPS7EP011)
  • Year: 2022
ABOUT
  • 4 chansons / 4 tracks
  • Réédition vinyle / vinyl reissue.
    Originally released in 1965 (Vogue, EPL 8393)
  • Fac-similé:
    • 60s-like laminated flipback sleeve and flaps glued outside,
    • full-color OBI,
    • postcard,
    • full-color 4-page booklet.

  • Condition: New

Crème des rockers made in Paname, voici Les Problèmes avec un grand P, en plein écran. « Les Problèmes, ils sont cinq et les seuls à chanter de vrais rocks français en 1965 : les leurs », annonce la presse de l’époque. Ces anti-yéyés, soient Gérard Filipelli, Luis Rego, Donald Rieubon, Gérard Rinaldi et Jean Sarrus, jouent un rhythm’n’blues à la dure avec des textes en français qui sous-titrent l’air du temps. Ils portent les cheveux aussi longs que les Pretty Things, à qui on les compare parfois. Cheveux longs, mais idées courtes sûrement pas : si leur discographie est maigre comme le visage d’un blouson noir en pleine mouscaille (un album et trois super 45 tours, dont un tiré de l’album partagé avec Antoine), elle est néanmoins impeccable.

MORE
  • Je ne vois rien est un sacré jerk, propulsé par une rythmique à la carrosserie cabossée mais que rien n’arrête. Avec le sifflement d’une fuzz arrogante qui file droit dans le mur. Un classique. Il suffirait d’un rien est une adaptation du groupe canadien The Great Scots. La désinvolture du phrasé de Rinaldi fait mouche et les arrangements folk-rock sommaires mais sacrément efficaces rendent cette interprétation quasiment supérieure à l’original. Si c’est la nuit lance l’autre face. Vogue imaginait Les Problèmes comme des Byrds français et il semble clair que ce morceau aille dans cette direction. Une vraie réussite dans le genre. Enfin, Passe ton chemin est un morceau taillé sur mesure pour l’époque, vrai pamphlet anti-militariste. Cris hérissés et riffs à la Troggs, on y entend la frustration de ces seize mois d’autorité arbitraire. Un autre moment fort du disque, indéniablement.

Les Problèmes • « Je ne vois rien » + 3

92 en stock

12,00

/////////// English below

Réédition du premier super 45 tours du groupe parisien Les Problèmes.
« Les Problèmes, ils sont cinq et les seuls à chanter de vrais rocks français en 1965 : les leurs. » annonçait la presse de l’époque. « Le meilleur groupe français » pouvait-on aussi lire dans le n° 13 de Disco Revue, magazine des rockers en 1966. Ces anti-yéyés jouaient un rhythm’n’blues à la dure avec des textes en français qui sous-titraient l’air du temps. Voici leur premier disque paru en 1965 chez Vogue. C’est sans doute une des meilleures productions rock des mid-sixties hexagonales avec quatre morceaux impeccables.

///////////
Reissue of the first 7-inch EP by Les Problèmes from Paris, France.
“Les Problèmes (which means “The Problems”), they are five and the only ones to sing real French rocks in 1965: their own” announced the press of the time. “The best French group” was also written in the 1966 issue of Disco Revue, a rockers’ magazine. These anti-yéyés played a tough rhythm’n’blues with French lyrics that subtitled the air of the time. This is their first record released in 1965 by Vogue. It is without doubt one of the best rock productions of the mid-sixties in France with four impeccable tracks.

RELEASE
  • Artist: Les Problèmes(Paris, France)
  • Title: “« Je ne vois rien » + 3”
  • Format: Vinyl EP 7-inch 45rpm / Vinyle EP 17cm 45T
  • Label(s): Pop Supérette (POPS7EP011)
  • Year: 2022
ABOUT
  • 4 chansons / 4 tracks
  • Réédition vinyle / vinyl reissue.
    Originally released in 1965 (Vogue, EPL 8393)
  • New
Read more
  • Crème des rockers made in Paname, voici Les Problèmes avec un grand P, en plein écran. « Les Problèmes, ils sont cinq et les seuls à chanter de vrais rocks français en 1965 : les leurs », annonce la presse de l’époque. Ces anti-yéyés, soient Gérard Filipelli, Luis Rego, Donald Rieubon, Gérard Rinaldi et Jean Sarrus, jouent un rhythm’n’blues à la dure avec des textes en français qui sous-titrent l’air du temps. Ils portent les cheveux aussi longs que les Pretty Things, à qui on les compare parfois. Cheveux longs, mais idées courtes sûrement pas : si leur discographie est maigre comme le visage d’un blouson noir en pleine mouscaille (un album et trois super 45 tours, dont un tiré de l’album partagé avec Antoine), elle est néanmoins impeccable.