15,00

Jean-Pierre Kalfon • "My friend, mon ami " + 3

15,00

15,00

Rupture de stock

CREDITS
  • Arranged by Ivan Jullien.
    Orchestrated by Michel Portal.
  • Liner Notes [OBI strip] by Michelle C., P. Sojdrug
  • Photography by A. Nordmann.

Jean-Pierre Kalfon • "My friend, mon ami " + 3

Réédition du premier disque culte du contest’acteur Jean-Pierre Kalfon, vrai « punk préhistorique » au mitan des sixties françaises. Must sixties made in France « avec frange stonienne,  guitare fuzz et un ton pour le moins déglingué » dixit Patrick Eudeline,

RELEASE
  • Artist: Jean-Pierre Kalfon (Paris, France)
  • Title: “”My friend, mon ami” + 3″
  • Format: Vinyl EP 7-inch 45rpm / Vinyle EP 17cm 45T
  • Label(s): Pop Supérette (POPS7P001)
  • Year: 2019
ABOUT
  • 4 chansons / 4 tracks
  • Réédition vinyle / vinyl reissue.
    Originally released in 1965 (CBS 6154)
  • Fac-similé:
    • 60s-like laminated flipback sleeve and flaps glued outside,
    • full-color OBI + two unseen postcard photos from original shooting sessions.

     

  • Condition: New

« Vous êtes à Paris en 1965, vous  êtes jeune, libre et très, très barré. » Record Collector

« Ce qui rend cet EP incroyablement jouissif, c’est la confrontation entre de remarquables arrangeurs à la française (Ivan Jullien et Michel Portal) et la punkitude spontanée d’un chanteur qui n’hésite pas à ultra-théâtraliser sa  performance. Transgression dans un écrin de velours avec des musiciens fabuleux qui jouent parfaitement leur partition et Kalfon qui ne demande qu’à faire exploser le cadre. »  Pierre Søjdrug

MORE
  • “Plus de cinquante ans après, Kalfon se souvient : ‘Je n’étais pas, bien entendu, un vrai chanteur. La  seule issue que j’ai trouvée pour m’en sortir honorablement a été de faire sonner ma voix  comme une fuzz. En bon punk préhistorique — dix ans trop tôt et en France, ce n’était ni le lieu  ni le moment pour s’y coller.’ La fuzz, comme dans cette turbulente Chanson hebdomadaire, avec des  textes de Kalfon himself, qui anticipe donc de dix ans le punk français, quelque part entre le  persiflage morveux des Olivensteins et la gouaille en bamboche des Rita Mitsouko. On est en fait surtout ébahi par l’audace de tels arrangements dans le paysage très académique de la pop à la française. Tous les textes sont signés Marc’O, Kalfon, Lagrange et…Victor Hugo dans La  Guerre, un explosif folk-rock anti-militariste, adapté du poème Depuis six mille ans la guerre.  Encore une fois, les arrangements font merveille, mélangeant orchestrations et fuzz. On y trouve aussi My friend, mon ami, une épatante ‘chan-song’ débordante de vitalité mais  légèrement déjantée, combinant anglais et français, comme un Claude Nougaro punk sous influence Jean Yanne, oubliant toute maîtrise de la technique vocale, dans une interprétation ‘ fausse mais juste’. Kalfon jubile ‘Serge Reggiani avait adoré cette chanson et la voulait  pour lui, ce que CBS a refusé.’ On y entend enfin L’amour à fleur de peau, co-écrite avec  Valérie Lagrange, une ballade sans chiqué digne des meilleures productions Saravah de  Pierre Barouh.”

Jean-Pierre Kalfon • "My friend, mon ami " + 3

Rupture de stock

15,00

Réédition du premier disque culte du contest’acteur Jean-Pierre Kalfon, vrai « punk préhistorique » au mitan des sixties françaises. Must sixties made in France « avec frange stonienne,  guitare fuzz et un ton pour le moins déglingué » dixit Patrick Eudeline,

RELEASE
  • Artist: Jean-Pierre Kalfon(Paris, France)
  • Title: “”My friend, mon ami” + 3″
  • Format: Vinyl EP 7-inch 45rpm / Vinyle EP 17cm 45T
  • Label(s): Pop Supérette (POPS7P001)
  • Year: 2019
ABOUT
  • 4 chansons / 4 tracks
  • Réédition vinyle / vinyl reissue.
    Originally released in 1965 (CBS 6154)
  • New
Read more
  • « Vous êtes à Paris en 1965, vous  êtes jeune, libre et très, très barré. » Record Collector

    « Ce qui rend cet EP incroyablement jouissif, c’est la confrontation entre de remarquables arrangeurs à la française (Ivan Jullien et Michel Portal) et la punkitude spontanée d’un chanteur qui n’hésite pas à ultra-théâtraliser sa  performance. Transgression dans un écrin de velours avec des musiciens fabuleux qui jouent parfaitement leur partition et Kalfon qui ne demande qu’à faire exploser le cadre. »  Pierre Søjdrug